Publicité
Fenêtres de lumière (Claire Dupouy)

Idées pour l'interview (Nice Matin et radio Agora)

D'où me vient cette passion?

De mon père! Je l'ai peu connu mais il parait que j'ai ses yeux, alors peut-être m'a-t-il aussi légué le regard qu'il portait sur le monde! Il parlait ainsi de la poésie: « Heureusement que la poésie existe, sinon on aurait toujours les pieds dans la gadoue. » Je crois qu'il voulait dire par là que nous avons besoin de beauté, de quelque chose qui nous sorte du quotidien qui n'est pas toujours très rose.

Pour moi, la photo c'est ça: une fenêtre ouverte dans la grisaille du quotidien. Ce que je veux dire c'est que le quotidien on le gère au mieux, on est englué dedans, c'est la répétition de gestes automatiques. Par conséquent, le quotidien on ne s'en souvient pas.

Pour se souvenir d'un moment, il faut qu'il nous ait remué jusqu'aux tripes. Les seuls moments dont on se souviendra, ce sont ceux qui sont extra-ordinaires (:qui sortent de l'ordinaire).

 Quand je prends une photo, c'est tout d'abord parce qu'à un moment donné, j'ai vu quelque chose et j'ai pensé « C'est magnifique (ou c'est consternant), cet instant, je veux m'en souvenir ».

 Et puis je suis fascinée par la beauté: c'est elle que je cherche quand je prends une photo. Je voudrais, par mes photos, ouvrir des fenêtres de lumière dans le quotidien et montrer ce qu'on ne voit pas ou plus, par habitude.

 

« Ce qu'ils ne voient pas... »

En fait, quand j'étais plus jeune, j'étais plutôt timide. Quand j'ai eu mon premier appareil photo entre les mains (vers 12 ans), j'ai compris que je pouvais m'exprimer autrement que par la parole: la photo est très vite devenue pour moi une façon d'être au monde, d'y avoir ma place.

 

Mon travail de créatrice/artiste

J'ai mis longtemps avant de croire en mes photos. Ce n'est qu'en 2012 que j'ai décidé de constituer un book. Je l'ai présenté aux commerçants de Grasse et ça a fait boule de neige. J'ai monté une première exposition au Margoum (ou les Dunes), le salon de thé tunisien de la Place aux Aires, lorsqu'il a ouvert en avril 2012. Ca n'a pas été un succès, par manque de visibilité...

Et puis est né ce blog photo.

Publicité
Publicité
Fenêtres de lumière (Claire Dupouy)
Publicité
Visiteurs
Depuis la création 14 788
Archives
Publicité